TWN Logo

Nos interventions dans le domaine des inégalités prennent en compte notamment :

  1. La coexistence des enclaves d’exploitation minière qui produisent d’énormes richesses dans les paysages des communautés locales appauvries dont la dépossession et la perte de moyens de subsistance sont des préalables pour la création des mines ;
  2. L’exploitation des ressources minières publiques suivant des accords déséquilibrés en faveur des sociétés minières étrangères, entraînant des pertes de recettes pour le développement ;
  3. La privation des citoyens des informations relatives aux politiques qui ont des conséquences sur leur vie ;
  4. Les accords sur le commerce et l’investissement qui détruisent les emplois et entraînent une création de richesse disproportionnée pour une minorité et permettent aux grandes sociétés d’éviter le paiement des impôts ;
  5. La discrimination à l’égard des femmes en matière d’accès aux ressources économiques ;
  6. Le chômage auquel font face des millions de jeunes africains.

Nous sommes conscients du fait que pour remédier au déséquilibre du pouvoir et influencer les décideurs afin qu’ils apportent les changements nécessaires constitue un défi stratégique pour le changement social. Pour relever ce défi, l’un des éléments clés est l’auto-organisation des groupes sociaux et économiques marginalisés à travers des efforts collectifs avec l’appui et la solidarité d’autres acteurs en fonction des principes d’égalité et d’équité. Pour y parvenir, TWN-Africa se sert des stratégies suivantes : des interventions par l’intermédiaire des réseaux et d’autres formes de collaboration avec des organisations et individus à vocation similaire de la société civile ; (b) l’appui à l’auto-organisation et l’articulation des besoins et intérêts des groupes socio-économiques marginalisés, et  (c) les revendications ou l’appui aux demandes de politiques équitables auprès des décideurs et des institutions chargées de l’élaboration des politiques.

Les résultats de nos efforts collectifs se reflètent dans la présence unie, organisée et efficace des organisations de la société civile africaine sur l’arène internationale de la gouvernance économique comme l’OMC, l’APE et la création des réseaux panafricains comme le dialogue alternatif sur l’exploitation minière et la prise en compte des préoccupations des communautés et des groupes sociaux. Nous facilitons l’organisation et l’expression de la société civile africaine sur plan supranational régional, continental et mondial sur ces questions.

Les interventions de TWN-Africa prennent en compte les leçons tirées des conséquences des crises économiques et financières sur l’Afrique, en particulier, l’impératif de la diversification et de la transformation structurelle et la rupture de la dépendance des produits de base. Dans le but d’œuvrer en faveur de la transformation équitable au sein et dans l’intérêt de l’Afrique, l’organisation de focalise actuellement sur les domaines thématiques suivants :

Les minéraux et le développement ;

  1. Les régimes de commerce et d’investissement sur le plan continental et mondial ;
  2. Le financement mondial et la mobilisation des ressources intérieures ;
  3. L’égalité et l’équité du genre dans la transformation économique structurelle ;
  4. La transformation agraire et l’industrialisation.

Pour ce faire, TWN-Africa se sert de six instruments aux fins de ses activités de plaidoyer. Les deux premiers : (a) la constitution des groupes d’intérêt et la mobilisation du public, et (b) le dialogue avec les décideurs sont des instruments de premier plan qui orientent l’usage des autres, à savoir : (c) la recherche et la génération des connaissances ; (d) la communication et la dissémination des informations ; (e) le renforcement des capacités ; et (f) le réseautage.